Naviguer dans le Journal de Hardy

Mot de passe ou identifiant oublié?

Aide pour de meilleures recherches

En général

  • On ne peut qu’utiliser un seul des champs texte.
  • Si on entre une seule date, ce sera la date exacte. On peut entrer seulement l’année, ou seulement l’année et le mois.
  • La recherche par page et volume est exclusivement dans l’Index des Événements.

Champ de gauche

  • 3 caractères minimum.
  • Insensible à la casse.
  • On peut chercher un mot exact en mettant un espace au début et à la fin.

Champ de droite

  • 4 caractères minimum.
  • Seulement un mot exact, sensible à la casse.
  • Les mots présents dans plus de 50% des lignes sont ignorés, sauf lors d’une recherche à plusieurs mots

Opérateurs booléens sur les recherches avec plusieurs mots :

  • «  » Une recherche à plusieurs mots doit utiliser des doubles guillemets.
  • + Le mot est obligatoirement dans tous les résultats.
  • – Les résultats comprenant ce mot seront enlevés.
  • * Placé à la fin d’une recherche, permet d’obtenir les mots qui commencent par la chaîne spécifiée.

Filtres de recherche

ou
  • Glossaire
    (188)
  • Index des lieux
    (2680)
  • Index onomastique
    (6349)
  • Index des événements
    (12338)
TitreDateVolPage
Nom, PrénomVariantesDateCarrièreMentions
NomVarianteLocalisationMentions
MotVarianteDéfinition
Agêts-Aîtres d'une maison, dégagements, passages ou issues.
Alguazils-Mot qui a passé de l'arabe en espagnol, et qui se dit par plaisanterie en français, d'un exempt ou d'un archer.
Appel comme d'abus-Appel au Parlement d'une sentence rendue par un juge ecclésiastique qu'on estime avoir excédé son pouvoir.
Arpent-71,465 m.
Aune-Mesure de trois pieds huit pouces de longueur, telle qu'elle est à Paris, soit 1,18 à 1,20 m.
Avant faire droit-terme de jurisprudence : jugement interlocutoire, ordonnant une preuve, une vérification ou une instruction qui préjuge le fond.
Avocat du-Expression désignant les procureurs au Parlement auxquels le chancelier Maupeou avait conféré la qualité d'avocat du Parlement, par opposition aux vrais avocats, appelés avocats au Parlement. Une troisième catégorie, avocat en Parlement, désigne ceux qui n'avaient que le titre, sans exercer la fonction.
Banc d'oeuvre-Banc clos et isolé des autres bancs destiné à accueillir les marguilliers (et anciens marguilliers) de la paroisse.
Barcelonnette-Le terme, qui désigne un modèle de berceau, n'est pas mentionné dans les dictionnaires du temps. Il n'est répertorié dans le Dictionnaire de l'Académie française que dans la sixième édition de 1835.
Bardache-Terme obscène. Jeune homme dont les pédérastes abusent.
Barre du Chapitre de Paris-Juridiction temporelle de l'archevêché, le bailliage de la Barre du Chapitre de Paris est une haute justice seigneuriale pouvant juger au civil comme au criminel. Cette justice est distincte des officialités de Paris.
Basin-Etoffe de fil de coton quelquefois mêlé avec du fil de chanvre.
Batterie-Au sens figuré, on dit qu'un homme dresse de bonnes batteries, qu'il a une forte batterie, pour dire qu'il a et qu'il emploie de puissants moyens pour réussir dans une affaire.
Belle, jeu de la -LabelJeu de hasard et d'argent dans lequel le joueur misait sur des numéros figurant dans un tableau et tirés au sort.
Billonner-Substituer des espèces défectueuses à la place des bonnes.
Boisseau-Sorte de mesure servant à mesurer des choses solides, 12,695 l.
Boisselage, droit de --Sorte de dîme perçue sur les récoltes en Poitou, à raison d'un boisseau par métaierie
BoîteBoette, boëteEspèce de petit mortier de fonte qu'on charge de poudre, qu'on bouche ensuite d'un tampon de bois, et où l'on met le feu par une lumière. Dans les réjouissances publiques on tire des boîtes.
Bouche à cour-Avoir bouche à cour signifie être commensal du Roi, c'est-à-dire être nourri sur les deniers royaux.
BoulinsBoulainsPièces de bois qui portent les échafauds.
Bourdaloue-Sorte de laisse de chapeau, avec une boucle.
Burat-Etoffe commune de laine.
Bursal, édit-Edit qui porte création d'impôts.
Caisse des économats-Caisse qui centralise les revenus tirés du droit de régale (abbayes ou évêchés en vacances) et ceux des biens confisqués aux protestants fugitifs.
CalmandeCallemandreÉtoffe de laine lustrée d'un côté, comme le satin.
Canceller-Annuler une écriture en la barrant ou croisant à traits de plume, ou en passant le canif dedans. Ce mot n'a d'usage qu'en style de Palais.
Canon (de culotte)-Chacune des deux parties d'un pantalon, d'une culotte, d'un caleçon.
Carton-Feuillet dont le texte a été recomposé pour se substituer au texte primitivement imprimé.
Casse-Sorte de gomme purgative qui vient sur un arbre dans les Indes qui sert à purger doucement.
Cavalcade du Châtelet-Elle se déroule lors de la montre du Châtelet, le lundi suivant le dimanche de la Trinité. Les officiers du tribunal, à cheval et en musique, rendent visite au chancelier, au Premier président, au procureur général et au prévôt de Paris.
Cavalcadour-Se dit dans la Maison du Roi et des princes de l'écuyer qui a soin des chevaux et de tous les équipages de l'écurie.
Célérier-Titre d'office qu'on donne dans un monastère au religieux, à la religieuse qui prend soin de la dépense de bouche.
Chable-forme ancienne du mot câble
Chaîne-La chaîne des forçats condamnés aux galères, partant de Bicêtre, gagnait les ports du midi ou de la côte atlantique, Brest depuis 1758 et Rochefort depuis 1767.
Chancelade-La congrégation de Chancelade est une branche des chanoines de Saint-Augustin réformée par Alain de Solminihac, indépendante de la congrégation de France.
Charnage-Temps auquel il est permis de manger de la chair, de la viande.
Chartre privée.-Prison sans autorité de justice. Il n'est pas permis de tenir un homme en chartre privée.
Chauréchavréforme patoisante de «chaule?» : traite? a? la chaux pour e?liminer les parasites avant l'ensemencement
Chemise de soufre-Chemise dont le bourreau revêtait les condamnés pour faciliter leur combustion.
Chenille-Tissu de soie velouté, qui imite la chenille, et dont on se sert dans les broderies et dans d'autres ornements.
Chevecierchefcié, chefcierOn appelle ainsi dans quelques églises collégiales, celui qui est pourvu de la première dignité, et qui a soin de la cire.
Chienlit ou Chie-en-litchianlisterme populaire donné par raillerie aux masques courant les rues au moment du carnaval
Chopine-Mesure de liqueur, qui contient la moitié d'une pinte, soit 476,073 ml.
Closier-Celui qui tient à ferme une closerie, c'est à dire une petite exploitation rurale, où il n'y a pas de boeufs de labour.
Cocangeur-Joueur, assimilé à un escroc, qui joue aux cocanges, un jeu de hasard, ancêtre du bonneteau, consistant à faire deviner sous quelle coquille de noix se trouve une petite boule de liège.
Cocassier-marchand de beurre,oeufs, volailles
Committimus-Droit accordé par le roi de plaider en première instance aux Requêtes du Parlement.
Compagnie de robe courte-Créée en 1526, la compagnie du lieutenant criminel de Robe courte était à l'origine une compagnie similaire aux maréchaussées, responsable de la justice prévôtale dans Paris. Son appellation est due au fait que les magistrats devant juger les procès étaient aussi commandants d'unité et, à ce titre, obligés de monter à cheval, d'où la nécessité de raccourcir leurs robes de magistrats. Le terme qui s'appliquait aux commandants servit à désigner l'ensemble de l'unité. À la suite de la réforme des unités de police parisienne en 1667, cette compagnie fut d'abord responsable de l'ordre public dans les faubourgs puis son service fut cantonné à la garde du Palais de justice et à l'intervention dans certains lieux où la juridiction habituelle ne pouvait s'exercer comme l'enclos du Temple.
Compagnie rouge-La Maison militaire se composait de diverses unités qui se distinguaient par la couleur dominante de leur uniforme. La maison rouge comprenait les gendarmes, les chevau-légers et mousquetaires ou grenadiers à cheval.
Compartiteur-Terme de palais. Celui des juges qui a ouvert un avis contraire à celui du rapporteur et sur l'avis duquel la Compagnie s'est partagée
Compromissaires-Terme usité en droit et dans quelques pays de droit écrit pour signifier un arbitre.
Compulsoire-Acte de justice portant ordre à l'officier public de communiquer ses registres.
Connétablie-Tribunal des Maréchaux de France qui y jugeaient du point d'honneur, et des affaires dans lequelles était impliqué le personnel de la maréchaussée. À ce tribunal était attachée une troupe, chaque maréchal disposant en fait de ses gardes.
Conservation de Lion-Juridiction établie en la ville de Lyon pour la conservation des priviléges des foires.
Contendant-Concurrent, compétiteur, qui dispute quelque chose avec un autre.
Convoi de demi-droit-Quelques paroisses a? Paris permettent des «enterremens a? demi- droits » qui re?duisent les droits fune?raires ordinaires.
Cordicole-Adepte du culte du Sacré Coeur.
Cordon rouge-Insigne de l'Ordre royal et militaire de Saint Louis.
Croquer le marmot-Attendre longtemps.
CroupeCrouppeintérêt que l'on donne dans les bénéfices d'une place ou d'une entreprise de finance
Daterie-Office du Vatican chargé d'envoyer les actes pontificaux.
Décret volontaire-Procédure complexe visant, lors d'une vente, à purger les hypothèques pesant sur un bien et à fournir une garantie suffisante à l'acheteur.
Déport-Droit qu'ont, en certains lieux, les évêques et autres ecclésiastiques, de jouir de la première année du revenu des cures vacantes.
Diable-Espèce de calèche dans laquelle on peut se tenir debout
Diamant-Nom donné au legs particulier fait par le testateur à la personne qu'il a choisie pour exécuteur testamentaire.
Dixième-Le dixième (des revenus) est une imposition créée en 1710 et devenue permante en 1749. Les payeurs des rentes sont chargés de le retenir sur les versements des arrérages des rentes de l'Hôtel de Ville qu'ils font au profit des particuliers.
Doigt (mesure)-Petite mesure qui contient à peu près l'épaisseur d'un pouce, soit 1 cm environ.
Don gratuit-Les pays d'État, comme la Bretagne ou le Languedoc, ainsi que le Clergé considéraient que s'ils prenaient part aux dépenses pécuniaires de l'État c'était par pure libéralité et non par obligation. D'où ce nom de don gratuit qui ne recouvrait aucune réalité car les provinces étaient tenues de le voter lors de leur assemblée sous peine de répression. Toutefois, les sommes ainsi versées au trésor royal restaient très inférieures à ce qu'elles auraient dû être.
Droit de marc d'or-Somme d'argent perçue par les finances royales sur les offices. Il fut établi par un édit d'octobre 1578 et s'élevait en 1775 à un quarantième de la finance de l'office. Un édit du roi de décembre 1770 avait établi un droit de marc d'or sur les lettres scellées portant établissemement de droit, concession, privilège et autres grâces.
Dyscole-Se dit de celui qui s'écarte de l'opinion reçue.
Ecu-Pièce de monnoie valant trois ou six livres.
Emender -Terme de Palais : corriger, réformer
Employer le vert et le sec-On dit, proverbialement et figurément, qu'un homme a employé le vert et le sec dans une affaire pour dire qu'il y a fait tous ses efforts, qu'il y a employé toute son industrie.
En grand fiochi-En costume d'apparat.
Enarrhement ou Arrhement-Achat de grain en vert et sur pied.
Entiché-La première signification d'entiché est couvert de taches, c'est-à-dire gâté.
Faire sa main-Familièrement, piller quand on en a l'occasion.
Fastes-On appelle figurément et dans le style soutenu, Fastes, les registres publics contenant de grandes et mémorables actions.
Fêtes baladoires-Fe?tes au cours desquelles se pratiquaient des danses baladoires, ou danses licencieuses exe?cute?es avec des pas et des gestes juge?s inde?cents, proscrites par les autorite?s civiles et eccle?siastiques
Filles du chapitre-Quatre chapitres parisiens - Saint Etienne des Grès, Saint Benoît, Saint Médéric et Sépulchre - sont appelés les quatre filles du chapitre de Notre-Dame car ils sont soumis à sa juridiction.
Fourrure-Habit particulier aux docteurs, licentie?s, bacheliers, professeurs, &c. de l'Universite?
Fusée-Fil qui est autour d'un fuseau. Démêler une fusée : débrouiller une affaire, une intrigue.
Gadouard-Vidangeur.
GalioteGaliotteLong bateau couvert dont on se sert pour voyager sur des rivières. La galiote de Saint Cloud.
Gendarmerie-Unité de cavalerie lourde dans laquelle servaient des roturiers qui venaient y acquérir la teinture militaire indispensable à l'accès à certains postes, notamment les emplois dans les forces de police actives.
Glaude-Innocent, niais (argotique).
Grand Banc-Ensemble des pre?sidents a? mortier
Grand Commun-On appelle Grand Commun, chez le roi, les offices destinés à la nourriture de la plupart des officiers de la Maison du roi.
Greffier garde sac-Greffier qui reçoit les productions des parties et qui se charge de les remettre au juge rapporteur.
Gros de Tour-Sorte d'étoffe de soie que l'on fait à Tours et qui est un peu plus forte que le taffetas ordinaire.
Grosse-Expédition en parchemin ou en papier
Guet de l'Etoile-C'est le guet de Paris, unité en charge, absorbé à cette époque par la Garde de Paris, unité en commission créée en 1667. Le nom d'Etoile vient du fait que les uniformes du guet portaient des étoiles en raison de l'octroi en 1358 de l'ordre de l'Etoile au capitaine du guet de l'époque.
HacquetHaquetEspèce de charrette à voiturer du vin, des ballots de marchandises
Hoqueton. HoctonOn appelle ainsi une sorte de casaque brodée que portent les archers du grand prévôt. Se dit aussi de l'archer qui porte le hoqueton.
Houssine-Verge ou baguette de houx ou d'autre arbre, dont on se sert quelquefois pour faire aller un cheval.
Huissier de la chaîne-Huissier du Conseil du Roi, parce qu'il porte au cou une chaîne d'or où est la médaille du Roi.
Ifs-Surnom donné aux douze magistrats restés en place après la démission de la majorité des membres du parlement de Bretagne. À l'origine de ce surnom est une gravure présentant le nom des magistrats dans des cartouches formés par des ifs et entourés des lettres I F entrelacés, signifiant I[ean] F[outre].
In reatu-en accusation et prévenu d'un crime.
Informe-Pièce qui ne fait pas foi, qui n'est pas revêtu des formes prescrites.
Intrant-Nom donné dans l'université de Paris à celui qui est choisi par l'une des quatre nations pour élire le recteur. Intrance : assemblée élisant le recteur.
Jubé-Espèce de tribune, lieu élevé dans une église en forme de galerie, et qui est ordinairement entre la nef et le choeur. On dit proverbialement, venir à jubé, pour dire, se soumettre, venir à la raison par contrainte, malgré qu'on en ait.
Juveigneur-Terme surtout en usage en Bretagne, désigne un cadet apanagé qui a reçu une terre noble lors d'un partage successoral et que lui et sa descendance tiennent donc en « juveignerie ».
Lanterne-Petite tribune, dans la Grand-Chambre du Parlement de Paris, d'où l'on voit et entend sans être vu.
Légitime-En pays de droit écrit, dans le midi, le testateur peut choisir très librement ce qu'il laisse à chacun de ses enfants, sous réserve d'une part minimum versée à chacun, la légitime.
Lettres d'abolition-Lettres de chancellerie scellées du Grand Sceau, par lesquelles le Roi abolit le crime commis par l'impétrant.
Lettres de jussion-Lettres du Grand Sceau, envoyées par le Roi à des cours et juridictions supérieures, pour faire exécuter ses ordres, lorsqu'elles font quelques difficultés de s'y prêter d'elles-mêmes.
Lieue-Espace d'une certaine étendue, qui sert à mesurer la distance d'un lieu à un autre, et qui contient plus ou moins de toises, selon les différens usages des provinces. La lieue de Paris mesure 3,898 km.
Ligne (mesure)-Une certaine mesure qui est la douzième partie d'un pouce soit 2,256 mm.
Livre-Monnoie de compte valant vingt sols.
Lock-Potion calmante, de l'anglais hemlock : cigue?, ou conicine, utilise?e pour ses vertus analge?siques
Loi du silence-Nom générique donné aux mesures destinées à apaiser les troubles engendrés par les difficultés de la réception de la bulle Unigenitus. Elle consiste en l'interdiction absolue d'agiter la question de la bulle et celles qui y sont liées, sous quelque forme que ce soit, par oral ou par écrit.
Louis-Espèce de monnoie, ainsi appelée depuis Louis XIII. Il vaut 24 livres.
Magistrats du Grand Banc-Ensemble des présidents à mortier.
Mai, escalier du --La Cour du Mai était attenante à la Conciergerie du Palais ; c'est au pied de l'escalier de cette cour que le Parlement faisait lacérer et brûler, par les mains du bourreau, les livres qu'il condamnait.
Maltôte-Exaction indue. Le public appelle ainsi par abus toute sorte de nouvelles impositions.
Maltôtier-Celui qui exige des droits qui ne sont point dus, ou qui ont été imposés sans autorité légitime. C'est un maltôtier. Il se dit aussi par abus de ceux qui recueillent toutes sortes de nouvelles impositions.
Massier-Officier qui porte une masse en certaines cérémonies.
Metteur en oeuvre-Orfèvre dont la tâche est de monter les pierres fines sur les bijoux.
Mordicant-Acre, piquant.
Muid-Certaine mesure dont on se sert pour les liquides, les grains, et pour plusieurs autres matières, comme sel, charbon, plâtre, chaux, etc. et qui est de différente grandeur selon les lieux. Un muid de blé mesure de Paris tient douze setiers soit 18,281 hl. Un muid de vin tient deux cent quatre-vingt-huit pintes soit 274,218 l.
Mulcter-Condamner à quelque peine, punir.
NasardeNazardeChiquenaude sur le nez. On dit figurément et familièrement d'un homme fait pour être méprisé et moqué impunément, que c'est un homme à nasardes.
Obreptice (grâce)-Grâce obtenue en taisant une vérité qui aurait dû être exprimée pour la rendre valable. Au lieu que la grâce subreptice est celle qui a été obtenue sur l'exposé d'un fait faux.
Orange-toile de coton imprimée fabriquée à Orange, à l'époque de l'interdiction des indiennes en France.
Ordinaire-Juridiction épiscopale du lieu dont dépend un établissement religieux.
Ordre royal et militaire de Saint Louis-Ordre créé par Louis XIV en 1693 pour récompenser les officiers qui avaient servi avec distinction et vaillance et qui comptaient au moins dix ans de service. Il était aussi décerné à titre exceptionnel pour bravoure sur le champ de bataille, bien que cette pratique n'ait été institutionnalisée qu'en 1779. Un édit de 1750 permit aux roturiers titulaires de cet ordre d'accéder à la noblesse dite militaire.
Pages, pas pour les --On dit de ce qui est en petite quantité, il n'y en aura pas pour les pages.
Paranymphes-Discours solennel, qui se prononce, ou dans la faculté de théologie, ou dans celle de médecine, à la fin de chaque licence, et qui contient le portrait de chaque licencié.
Passe debout-Terme de finance. Permission de passer des marchandises au travers d'une ville, d'une province, sans payer aucun droit.
PelardPlardBois pelard : bois dont on a enlevé l'écorce pour faire du tan.
Pied-Mesure géométrique contenant douze pouces de long, soit 32,484 cm.
Pierre de liais-De liers ou liair ou lierre : pierre calcaire dure de grain très fin utilisée comme pierre à bâtir.
Pinte-Mesure des liquides qui est de différente grandeur selon les différents lieux. La pinte de Paris contient 48 pouces cubes, soit 952,146 ml.
Planche, faire la --Dans le style familier, on dit, faire la planche, donner l'exemple aux autres ; être le premier à faire une chose.
PlancheurPlanchéeurAnciennement, nom d'un officier qui avait charge, sur les ports de Paris, de mettre des planches de la rive au bateau.
Pleureuses-Manchettes de toile de batiste que l'on met sur le revers dela manche d'un justaucoprs dans les premiers temps d'un grand deuil.
Poisson (mesure)-Sorte de petite mesure contenant la moitié d'un demi setier, soit 1,16 dl.
Pot de chambre-Type de fiacre.
Pouce-Mesure qui fait la douzième partie d'un pied, et qui a douze lignes, soit 2,707 cm.
Prévôté de l'Hôtel-Juridiction qui jugeait les affaires survenues à la cour et qui était compétente pour l'ensemble du personnel relevant du Roi.
Prima Mensis-Assemblée de docteurs de la faculté de théologie de Paris qui, le premier de chaque mois, se réunissait pour examiner et adjuger des affaires de la faculté.
Ptisanne-Forme ancienne du mot tisane.
Quart bouillon-Impôt prélevé dans les salines en Normandie côtière. Les juridictions des traites foraines et quarts-bouillons traitaient des causes attachées à la fabrication et au commerce du sel.
Quartier-Espace de trois mois, qui fait la quatrième partie de l'année.
Quatre Temps -Les Quatre Temps correspondent à quatre périodes de pénitence de trois jours non consécutifs (mercredi, vendredi et samedi) situées respectivement après le troisième dimanche de l'Avent, le premier dimanche de carême, le dimanche de la Pentecôte et le dix-septième dimanche après la Pentecôte.
Querelle d'allemandAllemantMauvaise querelle, fondée sur des prétextes spécieux.
RasRazNom que l'on donne à plusieurs sortes d'étoffes croisées, fort unies, et dont le poil ne paroît point, faites les unes de laine, les autres de soie. Ras de Saint Lo. Ras de saint Maur. Ras de Saint Cyr.
Réagal-Espèce de poison appelé aussi aconitum.
Recommandaresse-Femme à laquelle il est permis de tenir une manière de bureau d'adresse, où l'on va chercher des nourrices.
Recorder-Répéter quelque chose afin de l'apprendre par coeur.
Refus de sacrement-Le refus de sacrement désigne, de 1749 à 1775, le refus d'accorder les derniers sacrements à des mourants, souvent ecclésiastiques, en raison de leur opposition à la bulle Unigenitus.
Regnicole-Terme de jurisprudence et de chancellerie, qui se dit de tous les habitans naturels d'un Royaume, par rapport aux priviléges dont ils sont en droit de jouir
Réjouissance-On appelle réjouissance une certaine portion de basse viande qu'on oblige l'acheteur de prendre avec la bonne, et au même prix.
Rescription-Ordre, mandement par écrit que l'on donne pour toucher certaine somme sur quelque fonds, sur quelque personne.
Ridellesaridellescôtés d'une charrette en forme de ratelier
Rompre les planches-Démonter les formes typographiques et la composition destinée à l'impression
Rondache-Espèce de grand bouclier rond dont on se servait autrefois.
Rondiner-Donner à quelqu'un des coups de rondin (populaire).
Saint Leu, pierre de --La pierre de Saint Leu est tirée des carrières de Saint-Leu-sur-Oise (Saint-Leu d'Esserent, Val d'Oise) et utilisée en maçonnerie.
SenauSenaultEspèce de petit bâtiment dont on se sert sur mer, surtout pour la course.
Sénieur-Nom qu'on donne dans plusieurs communautés au plus ancien.
SerdeauCerdeauOfficier de la Maison du Roi, qui reçoit des mains des gentilshommes servans, les plats que l'on dessert de la table de Sa Majesté.
Serpent-Ancien instrument à vent utilisé dans les églises sans orgues.
Servir à plats couverts-Nuire à quelqu'un tout en faisant profession d'amitié à son égard
Setier-Mesure de grains ou de liqueurs, différente selon les lieux. Le setier de blé à Paris est de douze boisseaux, soit 152,343 l.
SimarreSymarreEspèce de robe longue que portent habituellement le chancelier et le garde des Sceaux et que les présidents au Parlement et les prélats portent occasionnellement.
Sol ou sou-Monnoie de compte, la vingtième partie de la livre, valant douze deniers.
Soubreveste-Sorte de vêtement sans manche à l'usage des mousquetaires du Roi.
Souffler un exploit-Pour un huissier, ne pas signifier ni remettre copie de l'exploit dont il est porteur à l'intimé, tout en mentionnant le contraire dans son procès verbal.
Stationnale-Se dit des églises dans lesquelles on fait des stations dans les temps de Jubilé.
Survivance-Droit, faculté de succéder à un homme dans sa charge après sa mort. Celui qui a la survivance d'une charge est appelé survivancier. Souvent le survivancier exerçait du vivant du titulaire, et de son consentement.
Syndérèse-Remords de conscience.
Tapis vert-Désigne une allée des jardins de Versailles qui, partant du bassin de Latone au pied du château, descend vers le bassin d'Apollon.
Tierçaire ou TertiaireTiercaireMembre d'une association de fidèles (tiers-ordre).
Toise-Mesure longue de six pieds, soit 1,949 m.
Torquet-Donner le torquet : tromper quelqu'un, lui dire une chose contraire à ce qu'on pense, pour le faire tomber dans le panneau.
Turcie-Levée ou chaussée de pierre en forme de digue, pour empêcher l'inondation des rivières.
UbiquisteUbicuisteTerme qui n'est guère en usage que dans l'Université de Paris, en parlant d'un docteur en théologie qui n'est attaché à aucune maison particulière, telles que les maisons de Sorbonne, de Navarre, &c.
Vapeurs noires-Exhalaison supposée monter du sang et des autres humeurs jusqu'au cerveau. Vapeur maligne.
Veau de rivière-veaux qu'on engraisse d'une façon paticulière aux environs de Rouen.
VedetteVedet, Védétecavalier détaché pour faire le guet .
Veniat-Terme de chancellerie emprunté au latin (« qu'il vienne »), ordre donné par le juge supérieur à un juge inférieur, de venir se présenter en personne, pour rendre compte de sa conduite.
Vespérie-Le dernier acte de théologie ou de médecine, que soutient un licencié avant que de prendre le bonnet de docteur, et où celui qui préside donne quelques avis, quelques instructions au répondant. Soutenir une vespérie. Au sens figuré et familièrement : réprimande.
Vingtième-Impôt établi en 1749, il portait sur une partie des revenus et était en théorie limité dans le temps. Il avait été doublé en 1756, le second vingtième étant prolongé jusqu'en 1780 alors que le premier était devenu permanent.
VitchouraWischourasVêtement garni de fourrure, que l'on met pardessus ses habits pour se garantir du froid extérieur, et que l'on quitte dans l'appartement.
Vocaux-On appelle vocaux, dans les communautés ecclésiastiques séculières ou régulières, ceux qui ont droit de donner leur voix dans quelque élection.
Vol du cabinet-officiers de la fauconnerie du cabinet du roi.
Zélanti-Ce terme désigne généralement les cardinaux et prélats qui défendaient à Rome, du XVIIe au XIXe s., de manière intransigeante, les prérogatives du Saint-Siège.